Politiciens et élections, Votez librement et participez à la démocratie, Votez pour le changement, Référendum en ligne
Dominique Strauss-Kahn

D.Strauss-Kahn espère un redémarrage de l'économie fin 2009

Dominique Strauss-Kahn 30%

button ElectionsMeter.com

Dominique Strauss Kahn, le militant du PS, a voté hier soir avec ses camarades. Mais pas question pour Dominique Strauss Kahn, le directeur général du FMI, de commenter la situation rue de Solférino ou la politique intérieure. Une seule crise l'occupe, et elle plus sérieuse. 


« Sérieuse mais pas sans espoir », a précisé hier le patron français du FMI, invité à Paris du Forum de la presse quotidienne régionale. L'ancien ministre de Lionel Jospin table sur un redémarrage de l'économie mondiale fin 2009, grâce notamment à la baisse des prix de l'énergie.


Mais le tableau des prochains mois est sombre. « Toutes nos prévisions donnent une croissance négative pour les pays développés. C'est la première fois depuis soixante ans. Et contrairement à la théorie du découplage que le FMI a toujours combattu et qui voudrait que les pays émergents soient à l'abri de ce qui passe dans les pays développés, la crise les touche aujourd'hui ». La croissance mondiale ne devrait donc pas dépasser 2,2 %. 

Dans ce contexte, souligne-t-il, Nicolas Sarkozy « a eu raison de vouloir la réunion du G20 », même si ce format oublie encore l'Afrique et son milliard d'habitants. 

Dominique Strauss Kahn souligne que les injections de liquidités par les banques centrales, si elles ont évité l'effondrement du système bancaire, « ne suffisent pas » pour relancer l'économie. 
Relance budgétaire 

Il prône donc, « là où c'est possible », la voie de la relance budgétaire : « S'il y a un moment au cours des soixante dernières années où une relance budgétaire coordonnée est nécessaire, c'est bien aujourd'hui. » Mais, c'est un euphémisme, « l'Europe n'est pas l'endroit où les marges budgétaires sont les plus grandes »... Le FMI a-t-il joué à temps son rôle d'alerte ? « Je récuse totalement les critiques sur le thème "mais que fait le FMI ?". Chaque fois, il est intervenu très en avance par rapport aux autres et a joué son rôle de vigie. » Selon lui, ce sont plutôt ces autres acteurs, gouvernements et banquiers, qui ont ignoré les prévisions du FMI jugées trop pessimistes en avril. Pour son directeur général, le FMI doit plus jouer le rôle « d'éducateur spécialisé » auprès des gouvernements que celui de « gendarme ». 

Consacrant « 150 % de son temps à la crise mondiale », DSK dit avoir peu de temps pour observer la vie de son parti, lequel « a toujours vécu dans ce genre de soubresauts ». Il a bien sûr encore moins de temps pour « penser à la présidentielle ». La polémique sur son aventure sentimentale avec une ex-employée du FMI a laissé une « cicatrice », mais précise-t-il : « Je suis dans la vie publique depuis pas mal de temps, et ce n'est pas la première fois que des attaques que je considère infondées ont lieu. Comme les précédentes, elles ont fini par faire chou blanc. » •

 

vendredi 21.11.2008, 05:09 - La Voix du Nord

 . /p>

http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2008/11/21/article_dominique-strauss-kahn-espere-un-redemar.shtml


alexasa -
Marquerno spam

ElectionsMeter n'assume aucune responsabilité pour le contenu des arguments. S'il vous plaît contactez l'utilisateur ou l'auteur des commentaires. Chaque argument sur ElectionsMeter doit contenir le nom de l'auteur et le référence à la source originale du texte. Les utilisateurs devraient être conscients de la loi sur la protection du droit d'auteur. S'il vous plaît lire policy du site.

Retour au sondage: > France > Politiciens > Dominique Strauss-Kahn
 
load menu