Politiciens et élections, Votez librement et participez à la démocratie, Votez pour le changement, Référendum en ligne
Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon à Grenoble: «La rentrée sociale ...

Jean-Luc Mélenchon 70%

button ElectionsMeter.com

... sera chaude»

n D’où vient cette appellation, “Remue-méninges” ?

 

« Ce rassemblement grenoblois n’est ni une vitrine ni un temps de mondanités. Le Parti de Gauche n’est pas dans la tradition institutionnelle des universités des autres partis où on attend pour monter les marches, et fouler les tapis rouges devant la presse. J’ai connu ça au PS et je sais que cela ne nous correspond pas. Notre Remue-Méninges est un rendez-vous où élus et militants donnent du jus de cerveau pour affiner les orientations idéologiques. »

 

n Ces orientations n’ont pas encore été réglées ?

 

« Parfois c’est bien de se poser et de trier les idées. Le Parti de Gauche est encore très jeune puisque notre premier congrès date de janvier 2009. Mais en un an et demi, nous avons déjà vécu deux élections d’importance, les Européennes et les Régionales, je ne sais combien de mouvements sociaux, à chaque fois avec des propositions concrètes. C’est notre style ça, ce qu’on appelle la radicalité concrète… »

 

n La radicalité concrète ?

 

« Au Parti de Gauche, contrairement aux partis d’extrême gauche, nous voulons être plus que des opposants, nous voulons être une force de proposition. Sur les retraites par exemple, nous avons apporté la preuve qu’il était possible de s’en sortir en gardant l’âge de départ à taux plein à 60 ans. »

 

n Pourquoi avoir choisi Grenoble ?

 

« Parce que nous avons ici une base très active de militants, parce que nous avons ici une élue - Élisa Martin - qui joue un rôle important au sein du PG et qui incarne avec d’autres, la nouvelle génération. Celle des 30/40 ans, sur laquelle il faudra compter maintenant ! Choisir Grenoble comme lieu de rassemblement n’est pas non plus anodin, je vous signale qu’il s’est passé quelques événements cet été du côté de La Villeneuve… »

 

n Q u’avez-vous ressenti au moment de ces événements ?

 

« Mon origine politique, c’est la famille socialiste. Je sais ce que ce type de quartier a pu représenter dans notre imaginaire. C’est donc un échec que ces événements se passent dans un lieu qui avait été pensé pour être celui de la mixité et de la fraternité. Un échec qui fait peur et qui doit nous obliger à réviser nos routines. Parallèlement, il est tout à fait inacceptable que le président de la République ait choisi de faire un discours discriminant dans un lieu symbole de brassage. Ce discours de Grenoble fait mal au cœur, car il place pour la première fois l’origine comme facteur discriminant aux yeux de la loi. Je ne sais pas où Sarkozy est allé chercher cette idée. Il n’y a eu qu’un précédant, et c’était sous Pétain. »

 

n Comment sentez-vous cette rentrée sociale ?

 

« Chaude, très chaude. »

 

n Les politiques de gauche nous disent la même chose à chaque rentrée, et…

 

« Je ne suis pas tous les politiques ! Il y a d’abord un sujet de fond : celui des retraites. Un sujet que la majorité des Français, les ouvriers et les salariés, ont pris comme une violence intime qui leur était faite. Et il y a aussi un discrédit du pouvoir qui pue l’argent des ri. hes. Une conjonction de faits qui peuvent amener à une mobilisation massive. »

 

Source: ledauphine.com (27/08/2010)


martina -
Marquerno spam

ElectionsMeter n'assume aucune responsabilité pour le contenu des arguments. S'il vous plaît contactez l'utilisateur ou l'auteur des commentaires. Chaque argument sur ElectionsMeter doit contenir le nom de l'auteur et le référence à la source originale du texte. Les utilisateurs devraient être conscients de la loi sur la protection du droit d'auteur. S'il vous plaît lire policy du site.

Retour au sondage: > France > Politiciens > Jean-Luc Mélenchon
 
load menu