Politiciens et élections, Votez librement et participez à la démocratie, Votez pour le changement, Référendum en ligne
Martine Aubry

"Martine Aubry attendra la décision de DSK pour 2012"

Martine Aubry 44%

button ElectionsMeter.com

Chez DSK, certains pensent qu'Aubry veut le "coincer", en le poussant à se décider plus vite que prévu. Sur Le Post, une proche du patron du FMI nuance.

 

Dominique Strauss Kahn et Martine Aubry (MAXPPP)Martine Aubry tente-t-elle de piéger DSK en accélérant le tempo? C'est la question que se posent certains socialistes, réunis ce week-end à La Rochelle pour leur traditionnelle université d'été.

 

Car derrière l'unité (de façade) des "présidentiables" du PS (Lire l'article sur le sujet: "Royal, Aubry, DSK et 2012: la carte de l’unité ou "le bal des hypocrites"?), se cache un enjeu essentiel, qui se résume en une interrogation: entre DSK et Aubry, qui se présentera aux primaires du PS? Les deux anciens ministres du gouvernement Jospin et favoris des sondages ont en effet annoncé qu'ils ne se présenteraient pas l'un contre l'autre.

 

Et ces derniers mois, les strauss-kahniens font tout pour que le calendrier des primaires soit le plus tardif possible, afin de permettre à leur champion d'avoir le temps de réfléchir. Car il hésiterait et aurait besoin du maximum de temps pour trancher, pesant le pour et le contre d'un éventuel retour.

 

Rappel: le dépôt des candidatures pour les primaires devra se faire avant la fin juin 2011 et le vote devrait avoir lieu en octobre ou novembre, alors que le mandat de DSK à la tête du FMI s'achèvera en... septembre 2012.

 

1. "Martine a poussé DSK dans ses retranchements"

 

Mais un micro-événement -lourd de sens- a eu lieu cette semaine. Dans le livre "Petits meurtres entre camarades" (Robert Laffont) paru jeudi dernier, la patronne du PS confie qu'elle prendrait la décision de se présenter ou pas à la présidentielle "avant 2011".

 

En disant cela, "la patronne du PS accentue ainsi la pression sur le patron du FMI pour le pousser à se déterminer le plus tôt possible" car elle "n'ignore rien des contraintes de calendrier de son rival", analyse Le Monde dans un article intitulé "Au PS, le vent est porteur, Martine Aubry pousse ses pions".

 

Alors que les deux rivaux doivent se rencontrer début septembre à Paris, certains pensent, chez les strauss-kahniens, que Martine Aubry a voulu tendre un piège au patron du FMI.

 

C'est notamment l'avis du président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, qui déclare dans Libération: "Martine l'a poussé dans ses retranchements. Elle a ouvert la trappe et lui a dit : 'Tu sautes ou tu sautes pas ?' Elle l'a coincé. C'est un saut dans le vide. Mais il n'y a que lui pour assurer une victoire." Mais d'autres partisans de DSK n'y voient pas une manoeuvre, à l'instar de la députée, Sandrine Mazetier.

 

2. "Martine et Dominique ne vont pas jouer au chat et à la souris"

 

Contactée par Le Post, une proche de DSK -Michèle Sabban, conseillère régionale d'Île-de-France- ne voit pas non plus de "piège". Selon elle, "Martine Aubry ne précipite pas le calendrier. Elle est en phase avec DSK car lui aussi prendra sa décision début 2011", croît-elle savoir. Avant de préciser: "Martine et Dominique ne vont pas jouer au chat et à la souris. Elle attendra la décision de DSK pour 2012 avant de prendre la sienne." Persuadée que la candidature du patron du FMI "s'imposera d'elle-même", Michèle Sabban pense que si il décide de se présenter, Martine Aubry renoncera à la course à l'Elysée pour former une sorte de duo avec lui.

 

Dans le camp Aubry, on tente aussi de faire baisser la température. Son bras-droit François Lamy rappelle dans Libération que le calendrier des primaires permet "à tous les candidats de se présenter". Et jeudi, la patronne du PS a elle-même pesté contre la presse, qui lui prête l'intention d'accélerer le tempo, en assurant que cette confidence faite il y a trois mois n'avait "pas vocation à être annoncée publiquement avant le printemps" et "n'est donc pas une manoeuvre pour décourager son rival DSK".

 

Alors, Martine Aubry fait-elle secrètement partie de ceux, qui au PS -tels Manuel Valls ou Benoît Hamon- qui commencent à en avoir marre d'attendre la décision de DSK? Une situation résumée par Pierre Moscovici dans cette formule, lâchée au Point.fr: "Tout le parti est blo. ué par le silence d'un homme."

 

Alex Lemarié

 

Source: Le Post (28/08/2010)


bibi -
Marquerno spam

ElectionsMeter n'assume aucune responsabilité pour le contenu des arguments. S'il vous plaît contactez l'utilisateur ou l'auteur des commentaires. Chaque argument sur ElectionsMeter doit contenir le nom de l'auteur et le référence à la source originale du texte. Les utilisateurs devraient être conscients de la loi sur la protection du droit d'auteur. S'il vous plaît lire policy du site.

Retour au sondage: > France > Politiciens > Martine Aubry
 
load menu