Politiciens et élections, Votez librement et participez à la démocratie, Votez pour le changement, Référendum en ligne
left right

Détails CD&V

> Belgium > Partis > Christen-Democratisch en Vlaams
 CD&V  CD&V
 CD&V
Christen-Democratisch en Vlaams (CD&V) | Le CD&V est un parti démocrate chrétien flamand. | The Christian Democratic and Flemish is a Belgian political party.
email
email

DESCRIPTION DU CANDIDAT: 

CD&V

NLD:

 

Christen-Democratisch en Vlaams (afgekort als CD&V) is een Vlaamse, christendemocratische centrumpartij die meer dan 70 000 leden telt (2012).

 

De CD&V is de grootste partij in het Vlaams Parlement en levert de Vlaamse minister-president Kris Peeters. Het is de op twee na grootste partij in de Kamer van Volksvertegenwoordigers, na de N-VA en de PS. De partij zit in de Vlaamse, de federale en de Brusselse Hoofdstedelijke Regering, en behoort tot de meerderheid in alle Vlaamse provincies. In de federale regering levert ze met Steven Vanackere de eerste vicepremier. In drie vierde van de Vlaamse gemeenten zit CD&V in het bestuur; in 166 van die 327 gemeenten levert ze bovendien de burgemeester. Ook in alle Antwerpse districten behoort de CD&V tot de meerderheid.

 

Tot september 2001 heette de partij Christelijke Volkspartij (afgekort als CVP).

 

Na de verkiezingen voor het federale parlement in België op 13 juni 2010 is de formatie van een nieuwe federale regering van start gegaan. Op 6 december 2011 werd hieruit de regering-Di Rupo gevormd.

 

Partijvoorzitter: Wouter Beke

Vice-partijvoorzitter: Cindy Franssen, Griet Smaers

Politiek Secretaris: Ludwig Caluwé

Actief in: Vlaanderen, Brussel

Voormalige namen:

     1884 - Katholieke Partij

     1945 - PSC-CVP

     1972 - CVP

     2001 - CD&V

Politieke ideologie: Christendemocratie

 

bron

 

 

FRA:

 

Le Christen-Democratisch en Vlaams (Démocrate-Chrétien et Flamand, CD&V) est un parti démocrate chrétien flamand (Belgique). Il se nommait jusqu’en 2001 Christelijke Volkspartij (Parti populaire chrétien, CVP). C’est un membre du Parti populaire européen. En principe, l’inspiration du CD&V est démocrate-chrétienne et fait place à la notion de bien commun.

 

Aux élections législatives et régionales de 1999, le CVP connaît une véritable débâcle, due à la mauvaise gestion de l’Affaire Dutroux et de la crise de la dioxine, ce qui le conduit dans l’opposition à tous les niveaux de pouvoirs. Les élections législatives de 2003 affaiblissent encore sa position au niveau fédéral.

 

Aux élections régionales de 2004, devenu CD&V et présentant une liste commune avec la formation nationaliste flamande N-VA, il remporte un succès. Il revient donc au pouvoir à la Région flamande, dans un gouvernement de coalition avec le SPA et le VLD.

 

Depuis le 22 septembre 2008, le cartel avec la N-VA a pris fin au niveau fédéral et régional à la suite de dissensions sur les discussions relatives à la réforme de l’État. Lors des élections régionales du 7 juin 2009, le CD&V se présentant sans la NV-A remporte un succès important en Flandre à la surprise générale en confirmant à l’époque sa position de leader de l’échiquier politique flamand.

 

Après la démission du gouvernement Leterme II, le parti va essuyer un échec aux élections fédérales du 13 juin 2010 plombé comme les autres partis traditionnels flamands par la non résolution du problème de Bruxelles-Halle-Vilvorde, devenant deuxième parti de Flandre derrière son ancien partenaire de cartel. Prenant ses responsabilités face à l’échec de son parti au dernier scrutin en date, la présidente Marianne Thyssen se déclare démissionnaire le 23 juin 2010.

 

Président: Wouter Beke

Vice-Présidents: Cindy Franssen, Griet Smaers

Idéologie(s): Démocratie chrétienne centre

 

source

 

 

ENG:

 

The Christian Democratic and Flemish (CD&V) is a political party of Belgium, formerly called Christian People's Party (Christelijke Volkspartij, CVP). It is a centrist Flemish party committed to Christian democracy, with historic ties to both labour unionism (ACV) and corporative organization as UNIZO and the Farmer's League.

 

As of the 2007 elections, it formed the largest political formation in Belgium until the 2010 elections, which led to a major loss. Currently, CD&V is the major member of the Flemish Government led by Kris Peeters and the second largest party in the Belgian federal government.

 

2010 elections

After the break-up of the cartel with the N-VA in 2008, CD&V chose to keep the coalition government running without them to face the problems of the international economic and financial crisis. Furthermore, in 2010 the government wasn't able to solve the issue of Brussels-Halle-Vilvoorde, which led to the decision of the Flemish Liberals and Democrats to step out of the coalition and consequently ending the government. The federal elections of 2010 resulted in a major loss of historic proportions for CD&V, largely due to votes lost to the New-Flemish Alliance. In the campaign, former prime minister Yves Leterme took a subtle step aside as frontrunner of the party. The president of the party, Marianne Thyssen, had pre-electorally stated that she was a candidate to become Prime Minister.

 

On 6 December 2011, the Di Rupo I Cabinet was formed, with the CD&V the second largest party.

 

Leader: Wouter Beke

Founded: 2001

Ideology: Christian Democracy

 

source

11.8.2010

updated: 13.09.2012

icon Christen-Democratisch en Vlaams
icon Christen-Democratisch en Vlaams

ElectionsMeter n'assume aucune responsabilité pour le contenu des arguments. S'il vous plaît contactez l'utilisateur ou l'auteur des commentaires. Chaque argument sur ElectionsMeter doit contenir le nom de l'auteur et le référence à la source originale du texte. Les utilisateurs devraient être conscients de la loi sur la protection du droit d'auteur. S'il vous plaît lire policy du site. Si ce texte contient une erreur ou des informations incorrectes que vous souhaitez les corriger, ou même vous voulez gérer l’administration du profil ,veuillez nous contacter. contactez-nous..

 
load menu