Politiciens et élections, Votez librement et participez à la démocratie, Votez pour le changement, Référendum en ligne
left right

Biographie Laurent Fabius

> France > Politiciens > Parti Socialiste (PS) > Laurent Fabius
Laurent Fabius Laurent Fabius
Laurent Fabius
Un homme politique français. Le Ministre des Affaires étrangères. | A French Socialist politician, currently the Foreign Minister of France.
email
email
email

DESCRIPTION DU CANDIDAT: 

Laurent Fabius Biographie

FRA:

 

Laurent Fabius, né le 20 août 1946 dans le 16e arrondissement de Paris, est un homme politique français. Membre du PS depuis 1974, il est député de la 2e circonscription de la Seine-Maritime de 1978 à 1981, député de la Seine-Maritime de 1986 à 1988 puis de la 4e circonscription de la Seine-Maritime de 1988 à 2000 et depuis 2002 ; il a été réélu au premier tour le 10 juin 2012 pour la XIVe législature de la Cinquième République.

 

Il occupe diverses fonctions gouvernementales sous la présidence de François Mitterrand : ministre du Budget de 1981 à 1983, puis de l'Industrie et de la Recherche de 1983 à 1984, il devient cette même année Premier ministre. Il occupe cette fonction jusqu'à la défaite de la gauche aux élections législatives, deux ans plus tard, en 1986.

 

Après la réélection du président Mitterrand et la victoire de la gauche aux élections législatives, en 1988, il est élu président de l'Assemblée nationale par ses pairs. Il occupe cette fonction jusqu'en 1992, année au cours de laquelle il devient le premier secrétaire du PS, à l'occasion du congrès de Bordeaux. Il quitte sa fonction un an plus tard, après la défaite de la gauche lors des élections législatives.

 

De 1995 à 1997, il occupe la présidence du groupe socialiste à l'Assemblée nationale. En 1997, la victoire de la « Gauche plurielle » aux élections législatives lui permettent d'accéder à nouveau à la présidence de l'Assemblée. Trois ans plus tard, en 2000, il est nommé ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie dans le gouvernement du Premier ministre Lionel Jospin.

 

Il retrouve ses fonctions de député de la 4e circonscription de la Seine-Maritime en 2002, après les élections législatives. En 2006, Laurent Fabius se porte candidat à la primaire socialiste en vue de l'élection présidentielle de 2007, mais est défait par Ségolène Royal.

 

Entre le 1er janvier 2010 et le 16 mai 2012, Laurent Fabius, tout en étant un des fondateurs, occupe la présidence de la Communauté d'agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe, qui regroupe 70 communes de Seine-Maritime. Le 16 mai 2012, il est nommé ministre des Affaires étrangères dans le premier gouvernement Ayrault ; il conserve ses fonctions ministérielles lors de la nomination du second gouvernement Ayrault, suite aux élections législatives de juin 2012, lors desquelles il fut réélu député.

 

Carrière politique

Débuts politiques (1974-1984)

Remarqué par des proches de François Mitterrand dont Georges Dayan, c’est peu après sa sortie de l’ENA, en 1974, qu’il adhère au Parti socialiste et rencontre François Mitterrand dont il devient le directeur de cabinet sur la recommandation de Jacques Attali en 1979. Il travaille à ses côtés jusqu’à sa victoire de 1981 : c’est ainsi qu’il le défendra vigoureusement au congrès de Metz en avril 1979, en affirmant contre Michel Rocard que : « entre le Plan et le marché, il y a le socialisme ». Puis à partir de 1983, il devient ministre de l’Industrie et de la Recherche, puis ministre de la Modernisation industrielle du temps où les plus importantes entreprises industrielles étaient dans le giron de l'État.

 

Premier ministre (1984-1986)

À la suite de l’échec du projet de réforme de l’éducation mise en œuvre par Alain Savary, François Mitterrand décide de changer de Premier ministre, et remplace Pierre Mauroy par Laurent Fabius le 17 juillet 1984 à ce poste. À 37 ans, il est le plus jeune Premier ministre de la République. Arrivé dans une situation de crise, il poursuit la « politique de la rigueur » afin de maîtriser la dette de l’État et l’inflation. Dans son discours d'investiture, il propose de « moderniser et rassembler » le pays. Le Parti communiste, qui depuis 1983 critiquait la politique suivie, refuse de participer à son gouvernement.

 

Député, puis président de l'Assemblée nationale (1986-2000)

Suite à la défaite de la gauche aux législatives de 1986, Laurent Fabius quitte Matignon le 20 mars 1986. Il retrouve son siège de député lors de ces élections. Un incident notable, par ailleurs, marque sa campagne électorale : le 27 octobre 1985, pendant un duel télévisé avec Jacques Chirac, celui-ci le rabroue en le comparant au « roquet ». Laurent Fabius le reprend alors en ces termes, avec un geste de la main : « Je vous en prie, vous parlez tout de même au Premier ministre de la France ! » ; une répartie pour laquelle il sera très critiqué. Estimant qu'il ne peut se présenter lui-même à l'élection présidentielle en raison de l'affaire du sang contaminé, il se range derrière Henri Emmanuelli contre Lionel Jospin. Élu maire du Grand-Quevilly en 1995, il devient président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale la même année, poste qu’il quitte pour retrouver la présidence de l’Assemblée en 1997, suite à la victoire de la Gauche plurielle aux législatives et la nomination de Lionel Jospin au poste de Premier ministre.

 

Dans l'opposition (depuis 2002)

Son positionnement contre le traité constitutionnel européen a fait l’objet de nombreuses critiques, à droite et à gauche. Ses détracteurs voient dans cette décision une manœuvre opportuniste de positionnement en vue de la présidentielle de 2007. Selon ses partisans, elle est conforme à son évolution dès le lendemain de la défaite historique du PS le 21 avril 2002 et à son engagement en faveur d'une Europe différente. Pendant la campagne de 2007, alors qu'il avait auparavant durement critiqué Ségolène Royal, il a pris sa défense au moment où elle a rencontré les premières difficultés. Il démissionne du bureau national du PS en juin 2007.

 

Au plan local, le 3 avril 2008, il prend la tête de la communauté d'agglomération de Rouen, qu'il avait déjà occupée entre 1989 et 2000, avec comme objectif de la faire évoluer en communauté urbaine. Celle-ci devient Communauté d'agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe (CREA) le 1er janvier 2010. Regroupant un peu moins de 500 000 habitants et 71 communes, c'est la première communauté d'agglomération de France par sa taille. Le 8 juillet 2009, Laurent Fabius défend la motion de censure visant le Gouvernement Fillon 2. À cette occasion, il qualifie Nicolas Sarkozy de « monsieur chômage et monsieur déficit ».

 

Retour dans la majorité du PS (2007 - 2012)

Le 8 juillet 2009, Laurent Fabius défend la motion de censure visant le Gouvernement Fillon 2. À cette occasion, il qualifie Nicolas Sarkozy de « monsieur chômage et monsieur déficit ». En vue de la primaire présidentielle socialiste de 2011, il passe un accord pour se désister au profit de Dominique Strauss-Kahn ou Martine Aubry selon qui sera le mieux placé. L'idée d'une primaire réduite à une simple confirmation d'un accord entre Dominique Strauss-Kahn et Martine Aubry est alors vivement combattue par les représentants des différents candidats déclarés ou pressentis. Alors que Martine Aubry n'est pas encore candidate à cette primaire, Laurent Fabius lui apporte son soutien le 24 mai 2011 en louant ses qualités, officialisant en même temps son renoncement. Laurent Fabius se range ensuite derrière le candidat investi, qu'il représente durant la campagne lors de plusieurs déplacements à l'étranger : il se rend à la fin du mois de janvier 2012 au Proche-Orient (Qatar, Autorité palestinienne et Israël, où il rencontre le président Shimon Peres et le ministre de la Défense Ehud Barak), puis en Extrême-Orient au mois suivant (Chine où il n'est reçu par aucun haut dirigeant, et le Japon où il rencontre notamment le Premier ministre Yoshihiko Noda). Il est également choisi pour être le contradicteur du président de la République sortant, et candidat à sa succession, Nicolas Sarkozy lors de l'émission Des paroles et des actes du 6 mars 2012 sur France 2.

 

Ministre des Affaires étrangères (depuis 2012)

Le 16 mai 2012, à la suite de l'élection du candidat socialiste François Hollande, Laurent Fabius est nommé ministre des Affaires étrangères. Il succède à Alain Juppé, avec lequel il a en commun d'avoir été Premier ministre, n°2 du gouvernement, ministre du Budget, chef du principal parti d'une aile politique, et qui est passé par les trois mêmes établissements d'enseignement supérieur. Le jour de sa prise de fonction, il déclare : « Je suis profondément européen mais on a besoin d'une Europe différente, d'une Europe qui soit beaucoup plus tournée vers l'emploi ».

 

source

 

 

ENG:

 

Laurent Fabius (born 20 August 1946) is a French Socialist politician. He served as Prime Minister from 17 July 1984 to 20 March 1986. He was 37 years old when he was appointed and is, so far, the youngest Prime Minister of the Fifth Republic. He has been Foreign Minister since 16 May 2012.

 

Biography

Fabius was born in Paris, the son of Louise (née Strasburger-Mortimer; 1911–2010) and André Fabius (1908–1984). His parents were Jewish and converted to Catholicism, and Fabius was raised an assimilated Catholic. His secondary education was at the Lycée Janson de Sailly and Lycée Louis-le-Grand. He was a graduate of institutions that are training grounds for academics (École Normale Supérieure), senior civil servants (École Nationale d'Administration) and future leaders (Sciences Po). After his studies, he became an auditor for the Council of State. He was first elected to the National Assembly in 1978 as of the Socialist Party candidate for the fourth constituency of Seine Maritime. He quickly gained entry to the circle of François Mitterrand, the leader of the party.

 

Political career

When Mitterrand was elected president in 1981, Fabius was nominated Minister of the Budget. Two years later, he became Minister of Industry. In 1984, a government shake up by Mitterrand led him to be appointed Prime Minister (choosing him over the likes of Pierre Bérégovoy and Jacques Delors) at the age of 37. He advocated a new French socialism which accepts the market economy. He resigned after the Socialist defeat in the 1986 legislative election.

 

Symbol of a "modern" French socialism, he was weakened by the "infected blood scandal". His government was accused of having knowingly let doctors give haemophiliacs transfusions of blood infected by the AIDS virus. A judicial process similar to Impeachment acquitted him of all personal moral responsibility in the matter but he has never been absolved by public opinion.

 

He came back as President of the National Assembly in 1997, then as Minister of Economy between 2000 and 2002. After the retirement of Lionel Jospin, he hoped to return as Socialist leader but he failed. He declared that his mind was changed about a number of matters and he joined the left-wing of the party.

 

Fabius was a candidate in the Socialist Party's primary election to be the party's candidate in the 2007 presidential election, but finished third, behind Ségolène Royal, the winner, and Dominique Strauss-Kahn. He was subsequently re-elected to the National Assembly in the June 2007 parliamentary election.

 

On May 17, 2012, Laurent Fabius became Foreign Minister in the government of Jean-Marc Ayrault, appointed Prime Minister by President François Hollande.

 

More about Laurent Fabius on wikipedia

2011-11-15

updated: 2013-03-13

icon Laurent Fabius
icon Laurent Fabius
icon Laurent Fabius
icon Laurent Fabius
icon Laurent Fabius
icon Laurent Fabius

ElectionsMeter n'assume aucune responsabilité pour le contenu des arguments. S'il vous plaît contactez l'utilisateur ou l'auteur des commentaires. Chaque argument sur ElectionsMeter doit contenir le nom de l'auteur et le référence à la source originale du texte. Les utilisateurs devraient être conscients de la loi sur la protection du droit d'auteur. S'il vous plaît lire policy du site. Si ce texte contient une erreur ou des informations incorrectes que vous souhaitez les corriger, ou même vous voulez gérer l’administration du profil ,veuillez nous contacter. contactez-nous..

 
load menu