Politiciens et élections, Votez librement et participez à la démocratie, Votez pour le changement, Référendum en ligne
left right

Biographie Martine Aubry

> France > Politiciens > Parti Socialiste (PS) > Martine Aubry
Martine Aubry Martine Aubry
Martine Aubry
Une femme politique française, maire de Lille depuis 2001. | A French politician, currently the Mayor of Lille.
email

DESCRIPTION DU CANDIDAT: 

Martine Aubry Biographie

FRA:

 

Martine Aubry, née Martine Delors le 8 août 1950 à Paris, est une femme politique française. Elle est ministre du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle de 1991 à 1993, puis ministre de l'Emploi et de la Solidarité de 1997 à 2000. À ce titre, elle met notamment en œuvre la réforme des 35 heures et instaure la couverture maladie universelle (CMU). Elle devient ensuite maire de Lille et présidente de la communauté urbaine de Lille. Élue première secrétaire du Parti socialiste en 2008, elle est candidate à la primaire socialiste de 2011, lors de laquelle elle perd au second tour face à François Hollande. Elle démissionne l'année suivante, quelques semaines avant la fin de son mandat.

 

Vie familiale

Née le 8 août 1950 dans le 17e arrondissement de Paris, elle est la fille de Jacques Delors, ministre des Finances de 1981 à 1985, puis président de la Commission européenne de 1985 à 1995, et de Marie Lephaille, dont la famille est originaire de la Soule (Pays basque). Le 6 octobre 1973, elle épouse Xavier Aubry, avec lequel elle a une fille, Clémentine, née en 1978, actuellement administratrice de l'auditorium du musée du Louvre. Martine Aubry conserve le nom de son premier mari. Elle est la sœur du journaliste Jean-Paul Delors, mort en 1982 à l'âge de 29 ans. Le 20 mars 2004, elle épouse l'avocat lillois Jean-Louis Brochen.

 

Carrière politique

Élève à l'École nationale d'administration (ENA) de 1973 à 1975 (promotion Léon Blum), elle en sort administratrice civile au ministère du Travail et des Affaires sociales. Pendant la même période, elle milite à la CFDT et enseigne à l'ENA en 1978. Elle est détachée au Conseil d'État entre 1980 et 1981.

 

Ministre du Travail et débuts à Lille

Le 15 mai 1991, alors inconnue du grand public, elle est nommée ministre du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle par Édith Cresson. À la suite de la victoire de la droite aux élections législatives de 1993, elle crée la Fondation Agir contre l'exclusion (Face), qui vise à faciliter l'insertion par l'emploi. Elle quitte la présidence de la Face en 1997, après la réalisation de 800 réinsertions selon les chiffres de la fondation. Finalement, Lionel Jospin est désigné candidat par les militants socialistes lors d'une primaire. Il confie à Martine Aubry et à Claude Allègre l'élaboration de son programme présidentiel, puis la choisit comme porte-parole de sa campagne. Lors d'un meeting, le 18 avril 1995, il la qualifie de « femme politique la plus brillante d'aujourd'hui ».

 

Ministre de l'Emploi et de la Solidarité

Elle contribue à la victoire de la gauche plurielle le 1er juin 1997, en étant élue députée dans la cinquième circonscription du Nord. Le nouveau Premier ministre, Lionel Jospin, la nomme trois jours plus tard numéro deux du gouvernement, ministre de l'Emploi et de la Solidarité. Elle instaure aussi la loi de lutte contre les exclusions en 1998 et la couverture maladie universelle (CMU) en 2000. Cette même année, elle jette les bases de l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) pour les personnes âgées dépendantes. Par ailleurs, elle parvient à combler le déficit de la Sécurité sociale.

 

Maire de Lille

Le 18 octobre 2000, Martine Aubry démissionne de ses fonctions ministérielles pour se consacrer aux élections municipales à Lille. Après une campagne très active, elle est élue maire par le conseil municipal de Lille le 25 mars 2001. Martine Aubry annonce qu'elle n'a pas l'intention d'être candidate aux élections législatives de 2007 dans une circonscription qui n'est pas « lilloise », comme c'est le cas pour la cinquième. Un mois plus tard, le 18 avril 2008, elle succède à Pierre Mauroy à la tête de Lille Métropole Communauté urbaine, forte d'un accord de majorité avec les groupes des Verts et du MoDem, ainsi que le groupe Métropole Passions Communes réunissant les élus de 41 petites communes de la métropole.

 

Le 6 octobre 2012 est lancée la troisième saison de Lille 3000, intitulée « Fantastic ». Lille compte aujourd'hui 25 % de logements sociaux. Faisant de la mixité une de ses priorités, Martine Aubry en espère 30 % d'ici la fin de son second mandat, en 2014. Pour lutter contre les prix élevés dans l'immobilier, quand la mairie vend des terrains, elle oblige les promoteurs à réserver 30 % d'offre sociale dans les immeubles construits.

 

Première secrétaire du Parti socialiste

Les résultats officiels validés le 25 novembre 2008 par le conseil national du PS font état d'un écart de 102 voix : Martine Aubry est officiellement élue première secrétaire du Parti socialiste par 67 451 suffrages (50,04 %) contre 67 349 (49,96 %) pour Ségolène Royal. À la suite de son élection, Martine Aubry connaît une soudaine hausse de popularité, gagnant notamment 11 points dans le baromètre TNS Sofres et 9 points dans celui de l'Ifop, à 67 % d'opinions favorables, largement devant Ségolène Royal.

 

Le 28 juin 2011, date d'ouverture officielle du dépôt des candidatures à la primaire, elle annonce sa « candidature à l'élection présidentielle » depuis son fief de Lille. Conformément à ce qu'elle avait fait savoir, Martine Aubry se retire provisoirement de la direction du Parti socialiste, sans pour autant démissionner. Harlem Désir, numéro 2 du parti, est chargé d'assumer ses fonctions jusqu'à la fin du processus de la primaire. Par la suite, elle participe à la campagne de François Hollande, qui remporte l'élection présidentielle, le 6 mai 2012. Alors que la presse s'interroge sur sa possible volonté de conserver ses fonctions de première secrétaire, elle confirme finalement sa décision de quitter la tête du PS et désigne Harlem Désir pour être le premier signataire de la motion unitaire qu'elle présente avec le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, au congrès de Toulouse, ce qui doit permettre à ce dernier de lui succéder. Ce mode de désignation suscite des critiques, y compris parmi les socialistes. Martine Aubry anticipe son départ et laisse Harlem Désir assurer l'intérim dès le 17 septembre 2012.

 

source

 

 

ENG:

 

Martine Aubry (née Delors; born 8 August 1950) is a French politician. She has been the First Secretary of the French Socialist Party (Parti Socialiste, or PS) since November 2008 and Mayor of Lille (Nord) since March 2001. Her father, Jacques Delors, served as Minister of Finance under President François Mitterrand and was also President of the European Commission.

 

Aubry joined the PS in 1974 and was appointed Minister of Labour by Prime Minister Édith Cresson in 1991, but lost her position in 1993 after the Right won the legislative elections. However, she became Minister of Social Affairs when Lionel Jospin was appointed Prime Minister in 1997. She is mostly known for having pushed the popular 35-hour workweek law, known as the "Loi Aubry", reducing the nominal length of the normal full-time working week from 39 to 35 hours, and the law that created the Couverture maladie universelle (Universal health care coverage).

 

Aubry stepped down from her Cabinet post in 2001 to be elected Mayor of Lille in place of Pierre Mauroy. Aubry subsequently lost her seat in the National Assembly in the general election of 2002. In March 2008, she was reelected Mayor of Lille, with 66.55% of the votes.

 

In November 2008, she was elected to lead the Socialist Party, narrowly defeating Ségolène Royal; while Royal disputed the results, the Socialist Party declared on November 25, 2008 that Aubry had won the contested election. On 28 June 2011, Martine Aubry announced she would seek the Socialist nomination to run in the 2012 presidential election, ultimately losing to her predecessor as First Secretary, François Hollande.

 

Political career

Governmental functions

Minister of Labor, Employment and Training : 1991-1993.

Minister of Employment and Solidarity : 1997-2000 (Resignation).

 

Electoral mandates

  • National Assembly of France

Member of the National Assembly of France for Nord : Elected in 1997, but became minister in June / 2000-2002. Elected in 1997.

  • Municipal Council

Mayor of Lille : Since 2001. Reelected in 2008.

Deputy-mayor of Lille : 1995-2001.

Municipal councillor of Lille : Since 1995. Reelected in 2001, 2008.

  • Urban community Council

President of the Urban Community of Lille Métropole : Since 2008.

Vice-president of the Urban Community of Lille Métropole : 1995-2008. Reelected in 2001.

Member of the Urban Community of Lille Métropole : Since 1995. Reelected in 2001, 2008.

 

Political function

First Secretary (leader) of the Socialist Party (France) : 2008-2012.

 

source

16.07.2010

updated: 2013-03-12

icon Martine Aubry
icon Martine Aubry
icon Martine Aubry
icon Martine Aubry
icon Martine Aubry
icon Martine Aubry

ElectionsMeter n'assume aucune responsabilité pour le contenu des arguments. S'il vous plaît contactez l'utilisateur ou l'auteur des commentaires. Chaque argument sur ElectionsMeter doit contenir le nom de l'auteur et le référence à la source originale du texte. Les utilisateurs devraient être conscients de la loi sur la protection du droit d'auteur. S'il vous plaît lire policy du site. Si ce texte contient une erreur ou des informations incorrectes que vous souhaitez les corriger, ou même vous voulez gérer l’administration du profil ,veuillez nous contacter. contactez-nous..

 
load menu