Politiciens et élections, Votez librement et participez à la démocratie, Votez pour le changement, Référendum en ligne
left right

Biographie Xavier Bertrand

> France > Politiciens > Union pour un Mouvement Populaire > Xavier Bertrand
Xavier Bertrand Xavier Bertrand
Xavier Bertrand
Un homme politique français, maire de Saint-Quentin depuis 2010. | A French politician, currently the mayor of Saint-Quentin.
email

DESCRIPTION DU CANDIDAT: 

Xavier Bertrand Biographie

FRA:

 

Xavier Bertrand, né le 21 mars 1965 à Châlons-sur-Marne (actuellement Châlons-en-Champagne), est un homme politique français. Il est actuellement maire de Saint-Quentin depuis octobre 2010 et député de la deuxième circonscription de l'Aisne depuis juin 2012 (2002-2004, 2007, 2009-2010). Il est également ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé dans le gouvernement François Fillon III de 2010 à 2012. Auparavant, il a été secrétaire général de l'UMP (de 2008 à 2010), et ministre de la Santé du gouvernement Dominique de Villepin (2005-2007) puis ministre du Travail des 3 gouvernements Fillon (2007-2012).

 

Carrière politique

Militant dès l'âge de seize ans au RPR, Xavier Bertrand s'engage très tôt en politique, mais en 1989, il essuie un échec aux élections municipales à Saint-Quentin. Après avoir été, de 1987 à 1992, assistant parlementaire de Jacques Braconnier, sénateur de l’Aisne, il devient agent d'assurances en 1992. Menant une carrière politique en parallèle, il est élu député le 16 juin 2002, pour la XIIe législature (2002-2007), dans la deuxième circonscription de l'Aisne, en battant la députée PS sortante Odette Grzegrzulka. En 2003, Alain Juppé, président de l'UMP, le charge de mener le débat et d'expliquer la réforme des retraites au cours d'un « tour de France ». Il est choisi comme rapporteur du projet de loi à l'Assemblée nationale. Il est pendant cette période membre du Club de la boussole qui regroupe les députés qui se revendiquent fidèles au Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et au président de la République Jacques Chirac.

 

Le 31 mars 2004, lors de la formation du gouvernement Raffarin III, il est nommé secrétaire d'État chargé de l'Assurance maladie. Sous la responsabilité de son ministre de tutelle, Philippe Douste-Blazy, il mène la réforme de l'Assurance maladie. Il s'engage en faveur du « oui » dans la campagne pour le référendum de 2005 sur le traité établissant une Constitution pour l'Europe référendum. Xavier Bertrand annonce le 29 novembre 2006 qu'il apporte son soutien à Nicolas Sarkozy en vue de l'élection présidentielle, et est nommé le 15 janvier 2007 porte-parole de campagne de Nicolas Sarkozy. Le premier ministre Villepin le somme alors de rester à son poste ministériel, mais il quitte le gouvernement le 26 mars 2007, pour mener pleinement la campagne.

 

Le 18 mai 2007, il est nommé ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité dans le gouvernement François Fillon. Le 22 octobre 2009, à l'occasion d'une visite en Chine, Xavier Bertrand signe un mémorandum entre l'UMP et le Parti communiste chinois (PCC). Cet accord, censé renforcer les relations entre les deux partis, a fait l'objet d'une controverse au sein de l'UMP, certains élus estimant que le PCC n'est pas un parti démocratique mais totalitaire. Xavier Bertrand est élu maire de Saint-Quentin (Aisne) le 4 octobre 2010.

 

Lors de la formation du gouvernement Fillon III, le 14 novembre 2010, il devient ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé, et démissionne du secrétariat général de l'UMP trois jours plus tard. Il doit notamment gérer la polémique sur le Mediator. Il affirme avoir pris connaissance de sa dangerosité en novembre 2010.

 

Lors des élections législatives de 2012, qui voit la défaite de son parti, il est réélu député de la 2e circonscription de l'Aisne au deuxième tour, de « justesse » selon les commentateurs politiques, avec 50,3 % des voix face à la socialiste Anne Ferreira. Candidat à la présidence du groupe UMP avec le soutien de François Fillon, il est battu largement avec 63 voix (32 %) face à Christian Jacob, proche de Jean-François Copé qui obtient 117 suffrages, et à Hervé Gaymard, qui en additionne 17. Début septembre 2012, il affirme avoir réuni les parrainages nécessaires pour se présenter comme candidat à l'élection du président de l'UMP.

 

source

 

 

ENG:

 

Xavier Bertrand (born 21 March 1965 in Châlons-sur-Marne, Marne) is a French politician and was Minister of Labour, Employment and Health. He was Minister of Health for almost two years in Dominique de Villepin's government under President Jacques Chirac, then Minister of Labour, Social Affairs and Solidarity in François Fillon's second government. He played a foremost role in Nicolas Sarkozy's presidential campaign in 2007.

 

Personal

Born on 21 March 1965 in Châlons-sur-Marne, in the Marne département, of the Champagne-Ardenne région of France, Xavier Bertrand is the son of Jean-Pierre Bertrand, a bank executive and of Madeleine Bedin, a bank employee. Bertrand studied in Reims, where he obtained a masters in public law, then a Diplôme d'Études Supérieures Spécialisées (DESS) in local administration. Insurance agent by profession, Bertrand married Emmanuelle Gontier, advisor in human resources on 11 July 1998. He is the father of three children, two of whom are twins. He has been a member of the Grand Orient of France since 1995.

 

Political career

Bertrand was at the early age of 16 already a militant for the Rally for the Republic (RPR), and quickly went into politics. In 1992, he led the campaign for the 'no' to the Maastricht Treaty in his department, the Aisne in the region of Picardy. He was at the time assistant to the mayor of Saint-Quentin, Aisne. He was one of the pioneers of the 'Saint-Quentin beach', an event similar to Paris-Plage.

 

After having been, from 1997 to 2002, parliamentary assistant to Jacques Braconnier, senator of the Aisne, he was elected deputy at the Assemblée Nationale on 16 June 2002 for the 18th legislature (2002–2007), in the second circonscription of the Aisne. In 2003, Alain Juppé, president for the Union for a Popular Movement (UMP), made him responsible for leading the debate and explaining the reform of the pensions during a "Tour of France". He was chosen as a representative of this law project at the Assemblée Nationale. He was also during this period a part of the 'Club de la boussole,' a group of deputies who called themselves loyal to the then President Jacques Chirac and the then Prime Minister Jean-Pierre Raffarin.

 

During this period, he gained credit and got noticed in the right-wing political milieux. On 31 March 2004, when Raffarin named his third government, he was named Junior Health Minister to the Health Insurance. Under his Senior Minister, Philippe Douste-Blazy, he led the reform on the health insurance. Later on, he pronounced himself strongly in favour of a European Constitution for the referendum on 29 May 2005.

 

After the majority of the French voters' "no" to the referendum, Raffarin resigned as Prime Minister. Under the new PM, Dominique de Villepin, encouraged by the former one, Bertrand became the new Senior Minister for Health as Douste-Blazy transferred to Foreign Affairs Minister. His mandate as Health Minister was marked by the chikungunya epidemic and the prohibition to smoke in public places, ratified in 2004.

 

Xavier Bertrand announced his support to UMP presidential candidate Nicolas Sarkozy on 29 September 2006. He is named Sarkozy's official spokesperson on 15 January 2007. He quit the government on 26 March to devote himself fully to the campaign.

 

On 18 May 2007, he was named Minister of Labour, Social Affairs and Solidarity in the new Prime Minister François Fillon's government. On 19 June 2007 he was renamed Minister of Labour, Social Affairs and Solidarity in Fillon's second government after the first one handed in its resignation the day before for rehandling after government no.2 Alain Juppé, Minister of Ecology and Development and only 'Ministre d'État' (Senior Minister), resigned after having lost in the legislative race to deputy of Bordeaux.

 

source

16.07.2010, 2011-11-03

updated: 2013-03-11

icon Xavier Bertrand
icon Xavier Bertrand
icon Xavier Bertrand
icon Xavier Bertrand
icon Xavier Bertrand
icon Xavier Bertrand

ElectionsMeter n'assume aucune responsabilité pour le contenu des arguments. S'il vous plaît contactez l'utilisateur ou l'auteur des commentaires. Chaque argument sur ElectionsMeter doit contenir le nom de l'auteur et le référence à la source originale du texte. Les utilisateurs devraient être conscients de la loi sur la protection du droit d'auteur. S'il vous plaît lire policy du site. Si ce texte contient une erreur ou des informations incorrectes que vous souhaitez les corriger, ou même vous voulez gérer l’administration du profil ,veuillez nous contacter. contactez-nous..

 
load menu