Politiciens et élections, Votez librement et participez à la démocratie, Votez pour le changement, Référendum en ligne
left right close

Union pour un Mouvement Populaire

> France > Partis > Union pour un Mouvement Populaire
Union pour un Mouvement Populaire est prêt à votre avis, de soutien et de vote. Votez en ligne!
 
photo  UMP

UMP - pour

L'Union pour un mouvement populaire est un parti politique français libéral-conservateur. | The Union for a Popular Movement (UMP) is a centre-right party.
 NO! UMP

UMP - contre

Cliquez, si vous ne soutenez pas l'Union pour un mouvement populaire. Dire pourquoi. | Click, if you do not support the UMP. Say why.

Les résultats des élections en ligne en faveur de "UMP" dans le graphique

graph
Graphique en ligne : Union pour un Mouvement Populaire
Full functionality only if Javascript and Flash is enabled
FRA: L'Union pour un mouvement populaire (UMP) est un parti politique français libéral-conservateur du centre droit et de la droite, héritier de l'Union pour la majorité présidentielle dont il garde les initiales, mouvement qui avait pour ambition au début des années 2000 de rassembler l'ensemble des forces de la droite et du centre et de soutenir la candidature du président Jacques Chirac à sa propre succession en 2002. Regroupant le RPR et Démocratie libérale, rejoint en juin 2002 par deux tiers des députés de l'Union pour la démocratie française (UDF), l'UMP cherche à sa création à être un rassemblement de tendances gaullistes, centristes, ...
pour34contre   Je soutiens clairement. UMP est assez bon parti politique. Par exemple, parce qu'il... (si je voulais écrire pourquoi il est bon, je l'ai écrit ici), positive
pour34contre   Je suis fermement opposé. L'Union pour un mouvement populaire est plutôt mauvais choix. Par exemple, parce qu'il... (si je voulais écrire pourquoi c'est mauvais,je l'ai écrit ici), negative
Pourcentage actuelle (de préférence)
pour UMP

L'UMP pointe le manque d'«élégance» de Hollande vis-à-vis...


... de Sarkozy C'est leur angle d'attaque au lendemain de la passation de pouvoirs entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. Ce mercredi matin, les ténors de l'UMP dénoncent le manque d'«élégance» du nouveau président et soulignent le contraste avec l'attitude «digne» du sortant. Leurs griefs? La veille après leur entrevue, François Hollande raccompagne le couple Sarkozy sur le perron de l'Elysée, serre la main de son prédécesseur et... tourne les talons sans attendre que sa voiture ...


Une première pour l'UMP dans le canton d'Essoyes


C'est à Bertignolles, chez Gilles Doussot, que les militants UMP ont été conviés, hier, pour discuter de l'actualité avec Nicolas Dhuicq, leur député« Je n'étais encore jamais venu à Bertignolles. C'est un village charmant », confiaient plusieurs adhérents de l'UMP - l'Union pour un mouvement populaire - en arrivant, hier matin.« La première circonscription est étendue et compte 193 communes, qui vont d'Arcis-sur-Aube à Essoyes en passant par Troyes. Nous avons voulu une rencontre ...


L'UMP prône une brigade de sauvetage des PME


PARIS (Reuters) - Le groupe UMP de l'Assemblée nationale a présenté mercredi une série de mesures anti-crise, dont la création d'une "brigade de sauvetage" des PME.La présentation de ces propositions intervient à la veille du déplacement de Nicolas Sarkozy à Douai, dans le Nord, où il doit présenter un plan de relance de l'économie."Dans cette période de crise, nous devons soutenir l'activité des PME qui sont source de croissance et de création d'emplois", a déclaré Laure de ...


[TOP 4]

> Union pour un Mouvement Populaire > Actualités

Collectivités : de l'art de gâcher une réforme nécessaire
Etat et collectivités La nécessité de simplification du millefeuille territorial est un vieux serpent de mer français qui fait désormais consensus. La plupart des Républicains de notre pays auraient ainsi été prêts à soutenir François Hollande s'il avait porté un projet de réforme partagé, ambitieux, qui permette à la fois de réduire le nombre d'échelons et de clarifier les compétences des collectivités.Mais, une nouvelle fois, François Hollande a réussi à faire du plomb avec de l'or et à briser le consensus national qui aurait été possible sur ce sujet.Le calendrier est sans cesse différé. Le journal des Echos rapportait cette semaine que les cantonales pourraient être programmées en décembre 2015 et les régionales en mars 2016 alors que jusqu'à présent l'exécutif avait laissé entendre qu'elles auraient respectivement lieu en mars prochain et fin 2015… Ce cafouillage inexplicable est source de confusions inutiles pour les citoyens et de
Préparer l’alternance dès aujourd’hui
Société Cher amis,Jeudi soir, face à la tentative de sauvetage en direct à la télévision d'un F. Hollande au plus bas, j'étais, comme vous et tant de Français, sidéré, choqué, triste pour la fonction présidentielle.Le sauvetage a viré au naufrage : pour 78% des Français, Hollande n'a pas convaincu. Les Français ont eu droit à la énième annonce d'une « pause fiscale » du quinquennat, mais 74% d'entre eux pensent que le chef de l'Etat ne respectera pas sonengagement de ne plus augmenter les impôts d'ici 2017. La parole présidentielle a perdu toute crédibilité.Alors que ses propres ministres n'hésitent plus eux-mêmes à parler d' « échec », M. Hollande s'est contenté de dire : « J'ai pu commettre des erreurs, qui n'en fait pas ? ». M. Hollande a préféré un aveu d'impuissance aux excuses qu'il aurait dû présenter aux Français.Car quel est le bilan de M. Hollande à mi-mandat? Un échec sans précédent, une crise de défiance jamais égalée
Il est venu le temps de passer de la promesse aux actes
Vie du parti Lettre de Nicolas Sarkozy aux militants
Discours de Nicolas Sarkozy du 29 mars 2015
Etat et collectivités Mes chers compatriotes,Ce soir, la droite républicaine et le centre ont nettement remporté les élections départementales.Jamais, sous la Vème République, notre famille politique n'avait gagné autant de départements.Cette victoire est d'abord le résultat de la campagne menée, depuis des mois, par tous nos candidats. Je veux les remercier pour leur énergie et pour leur détermination. Ils ont montré, par la force de leur engagement, que nos idées pouvaient l'emporter partout, y compris dans les départements dirigés par la gauche depuis des décennies.Mais ce résultat, mes chers compatriotes, dépasse de très loin les considérations locales. A travers leur vote, les Français ont massivement rejeté la politique de François Hollande et de son Gouvernement. Le désaveu à l'égard du pouvoir est absolument sans appel.Jamais une majorité n'avait perdu autant de départements.Jamais un pouvoir en place n'avait suscité une telle défiance



 
L\'Union pour un mouvement populaire, gilles doussot, mouvement populaire map et d'autres...
load menu